Littérature, thrillers, polars, suspense, SF, fantasy... Le rendez-vous de toutes les littératures

Étiquette : terrorisme

En route pour Qaraqosh avec Maurice Gouiran

Résumé

Ce qui est sûr, c’est que Clovis ne voit pas arriver ce Mikki d’un très bon œil…
D’une part, parce que cet escogriffe pas très clair se dit menacé et cherche une planque du côté de la Varune, d’autre part, parce qu’il arrive d’Irak où il prétend avoir combattu au sein d’une milice chrétienne nommée Qaraqosh.
Et puis Clovis n’a pas de temps à perdre : il doit partir le surlendemain pour un reportage à Prague où l’on vient de retrouver la bibliothèque d’Himmler consacrée à l’ésotérisme et à la sorcellerie. Coïncidence ou opportunité, c’est justement à Prague que la milice Qaraqosh a été créée.
De leur côté, Emma et le SRPJ se retrouvent à enquêter sur deux meurtres commis dans la région, sur le même modus operandi. Les deux victimes s’avèrent également avoir été membres de Qaraqosh. Y aurait-il un lien avec ce fameux Mikki ?
Entre les investigations de Clovis à Prague et celles d’Emma, partie en urgence à Londres, le fil de la vérité semble se dénouer… Mais tous deux sont bien loin de se douter de la tournure que va prendre cette affaire !

Mon avis

Maurice Gouiran fait du Maurice Gouiran; et c’est tant mieux pour ceux qui ont pris l’habitude d’avoir leur dose régulière de roman noir du Sud de la France.
Il prend pour prétexte l’histoire de Mikki pour faire voyager le lecteur dans cette contrée lointaine et peu rieuse qu’est l’Irak.
Collant à l’actualité, M. Gouiran retrace les voyages de ces individus revenant d’Irak à travers l’Europe, puisque Clovis trouvera en République tchèque des éléments qui permettront à sa douce Emma de mener à bien son enquête.
L’auteur mêle le destin de ses deux protagonistes dans une enquête où la psychologie joue un rôle très important.

C’est du Maurice Gouiran en grande forme que l’on lira avec attention.

Qaraqosh, Maurice Gouiran,  Jigal Polar, 262 pages, 19€

Mort en eaux grises, Pierre Pouchairet

Article mis en avant

Résumé :

Mort en eaux grises, Pierre Pouchairet, Yves Saint-Martin, Jigal Polar

Après avoir été grièvement blessée lors d’une précédente affaire, c’est avec appréhension que la commandant Johana Galji reprend ses fonctions de chef de groupe à la police judiciaire de Versailles. Mais la découverte dans la Seine du corps d’un plongeur étrangement mutilé l’entraîne très vite dans une nouvelle enquête qui va révéler l’existence d’une menace effroyable pour la population. En effet, de la frontière turco-iranienne à Moscou, en passant par la Syrie, Conflans et Paris, une machination infernale est en train de se mettre en place… Il va falloir toute leur détermination à Johana et son équipe pour tenter de déjouer ce qui pourrait devenir l’une des plus terribles catastrophes de ces dernières années…

Mon avis :

Une nouvelle fois, Pierre Pouchairet met les enquêteurs qu’il avait introduit dans La prophétie de Langley sur des charbons ardents.
De la découverte d’un cadavre dans la Seine, jusqu’au Moyen-Orient, l’auteur nous dépeint une actualité sans cesse récurrente: attentats, relations internationales, trafic de drogues, islamisme…
Dans ce roman, l’auteur fait intervenir les enquêteurs en parallèle des terroristes pour finalement faire en sorte que le lecteur se retrouve, lui aussi, sur les traces des terroristes.
Mort en eaux grises est une fiction qui dépasse la réalité, c’est un thriller réaliste comme Pierre Pouchairet habitue maintenant ses fidèles lecteurs. Toujours précis, documenté, il se montre à chaque roman plus diabolique dans ses intrigues.

Pierre Pouchairet, en collaboration avec Yves Saint-Martin, Mort en eaux grises, Jigal, 232 pages, 19,00 €

Les droits d’auteur de ce roman seront entièrement versés à l’orphelinat mutualiste de la police nationale, Orpheopolis.

 

La prophétie de Langley, Pierre Pouchairet

La prophétie de Langley, Pierre Pouchairet, Jigal Polar

La prophétie de Langley, Pierre Pouchairet, Jigal Polar

Résumé : Trader d’une des plus prestigieuses banques françaises, Ludovic d’Estre brasse chaque jour des millions d’euros… Issu de la bourgeoisie versaillaise, la vie a toujours souri à ce surdoué de la finance. Mais tout va basculer lorsque avec Reda Soulami, son fidèle collaborateur, Ludovic va s’intéresser à une transaction douteuse… Un délit d’initié ? Peut-être pire ! Très vite suspecté de meurtre, Reda, un enfant des cités qui pensait avoir définitivement tourné la page, se retrouve en première ligne d’une effrayante machination qui le dépasse complètement et menace des milliers de vies ! Au milieu du marigot politique habituel, seule Johana, la flic qui mène l’enquête, semble croire à l’innocence de Reda. S’engage alors une infernale course contre la montre pour éviter l’horreur

 

Mon avis

Pierre Pouchairet frappe une nouvelle fois très fort avec ce thriller aux frontières de la finance et du terrorisme. On referme ce livre avec des frissons. Et si ça pouvait arriver? L’auteur imagine cette intrigue réaliste qui montre ce qui pourrait arriver si terroristes, financiers avançaient main dans la main.
Ce qui est bien dans les romans de Pierre Pouchairet, c’est qu’il colle au réel. On pourrait penser que ces romans sont adaptés de rapports de police, de rapports scientifiques… Cependant, il n’oublie jamais de développer les caractères de ses personnages. Si bien qu’à chaque nouveau roman, on se demande s’il va y avoir une suite, avec les mêmes personnages.

Un lecture recommandée.

Jigal polar, 277 pages, 19 €

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén