Littérature, thrillers, polars, suspense, SF, fantasy... Le rendez-vous de toutes les littératures

Étiquette : Russie

saint-basil-s-cathedral-753339

Tu entreras dans le silence

Résumé

Avril 1916. Les 11000 hommes de la première Brigade russe débarquent à Marseille où ils seront acclamés avant d’être envoyés sur le front de Champagne et le Chemin des Dames. Kolya, l’anarchiste amoureux de la France, Slava, le meurtrier d’un bourgeois moscovite, Iouri, obsédé par une étrange vengeance, et Rotislav, qui lui n’avait rien demandé, y partagent souffrances, angoisses et espoirs. C’est là que leur parviennent les premiers échos de la révolution russe. S’ensuivent les premières mutineries et la déportation des fauteurs de troubles au camp de la Courtine dans la Creuse.

Kolya ne rêve que de filer vers Marseille pour rejoindre la Révolution à Moscou en y entraînant ses frères de combat. Y parviendra-t-il ? Quels impacts laisseront ces années laminées par la barbarie d’une guerre et l’utopie d’une révolution sur ces amis ?

Mon avis

Dans ce roman, Maurice Gouiran s’attache à un pan de notre histoire peu connu : l’arrivée des soldats russes pendant la guerre, en 1916.
Bien sûr, il est question de la Première Guerre mondiale, des horreurs du front, de l’engagement de soldats, d’individus, dans une guerre qui n’est pas la leur.
Roman noir historique, Tu entreras dans le silence dresse le portrait de ces Russes rattrapés par l’Histoire. Loin de leur pays, il assistent impuissant à la Révolution bolchévique.
On suit Kolya et ses compagnons depuis leur départ de la Russie tsariste jusqu’à leur arrivée en France, leurs combats, leur résistance et leur retour au pays. Il y a du Dostoïeski dans ces personnages ; du tragique « à la russe ».

Maurice Gouiran excelle ici aussi, comme il le fait dans la série des Clovis Narigou. L’auteur, comme à son habitude, n’hésite par à intégrer à son roman une vision critique de l’époque dans laquelle se déroule l’action.
Indispensable à lire, Tu entreras dans le silence est bien plus qu’un roman noir, il donne à réfléchir sur le passé et sur notre époque, sur l’engagement, la liberté individuelle.

Tu entreras dans le silence, Maurice Gouiran, Jigal Polar, 296 pages, 19 €

Toute la vérité, Karin Cleveland

Résumé de l’éditeur

Malgré un travail passionnant qui l’empêche de passer du temps avec ses enfants et un prêt immobilier exorbitant, Vivian Miller est comblée par sa vie de famille : quelles que soient les difficultés, elle sait qu’elle peut toujours compter sur Matt, son mari, pour l’épauler.
En tant qu’analyste du contre-renseignement à la CIA, division Russie, Vivian a la lourde tâche de débusquer des agents dormants infiltrés sur le territoire américain. Un jour, elle tombe sur un dossier compromettant son époux. Toutes ses certitudes sont ébranlées, sa vie devient mensonge. Elle devra faire un choix impossible : défendre son pays… ou sa famille.

Mon avis

Un livre d’espionnage sans James Bond. Vivian Miller est espionne de bureau, toute la journée, elle traque les espions russes depuis son bureau. Elle fait partie de l’élite des analystes du contre-renseignement de la CIA. Karin Cleveland sait de quoi elle parle parce qu’elle exercé cette profession pendant huit ans.

Dans ce thriller, elle réussit à faire monter le suspense et l’angoisse tout au long de ces pages. Toutes les étapes de la mise sous pression de Vivian font de ce roman une réussite, qu’on ne lâche qu’à la toute fin.

Recommandé !

Robert Laffont, coll. « La Bête noire », 384 pages, 21 €

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén