Littérature, thrillers, polars, suspense, SF, fantasy... Le rendez-vous de toutes les littératures

Étiquette : espionnage

La dernière couverture, Matthieu Dixon

Résumé de l’éditeur

Voir une de ses photos en première page d’un magazine, affichée sur tous les kiosques, pour Raphaël, jeune reporter, c’est le graal. Mais en travaillant avec Bernard, célèbre photographe devenu son mentor, il comprend très vite que les choses ne sont jamais aussi simples et que les apparences sont parfois trompeuses. En enquêtant sur la mort de celui-ci, tragiquement disparu dans le crash de son hélicoptère, Raphaël va se retrouver seul, en première ligne, à devoir jongler entre rumeurs, paranoïa, bizness, corruption, hommes de l’ombre et affaires d’État. Seul aussi à devoir slalomer entre intégrité et vérité…

Mon avis

À lire cet été, La dernière couverture, de Mathieu Dixon, est un roman noir qui se passe dans le monde des photographes de presse, les paparazzi.

Mais au lieu d’en tirer une histoire classique, Matthieu Dixon fait vivre deux photo-journalistes bien particulier : Raphaël et Bernard. Ce dernier étant le mentor du premier.

Loin des clichés des paparazzi classiques, Bernard et Raphaël sont des journalistes qui ont une conscience et qui savent l’utiliser à bon escient. Faisant leur métier de journaliste avec conviction, ils savent parfois garder leurs scoops pour eux.

Matthieu Dixon signe un roman noir intrigant où le journalisme heurte de plein fouet la politique et l’espionnage. L’auteur fait la part belle à la psychologie des personnages, notamment de Raphaël.

Un très bon roman noir à savourer pendant les vacances, ou de retour au travail.

 

Toute la vérité, Karin Cleveland

Résumé de l’éditeur

Malgré un travail passionnant qui l’empêche de passer du temps avec ses enfants et un prêt immobilier exorbitant, Vivian Miller est comblée par sa vie de famille : quelles que soient les difficultés, elle sait qu’elle peut toujours compter sur Matt, son mari, pour l’épauler.
En tant qu’analyste du contre-renseignement à la CIA, division Russie, Vivian a la lourde tâche de débusquer des agents dormants infiltrés sur le territoire américain. Un jour, elle tombe sur un dossier compromettant son époux. Toutes ses certitudes sont ébranlées, sa vie devient mensonge. Elle devra faire un choix impossible : défendre son pays… ou sa famille.

Mon avis

Un livre d’espionnage sans James Bond. Vivian Miller est espionne de bureau, toute la journée, elle traque les espions russes depuis son bureau. Elle fait partie de l’élite des analystes du contre-renseignement de la CIA. Karin Cleveland sait de quoi elle parle parce qu’elle exercé cette profession pendant huit ans.

Dans ce thriller, elle réussit à faire monter le suspense et l’angoisse tout au long de ces pages. Toutes les étapes de la mise sous pression de Vivian font de ce roman une réussite, qu’on ne lâche qu’à la toute fin.

Recommandé !

Robert Laffont, coll. « La Bête noire », 384 pages, 21 €

Le Cri, Nicolas Bleuglet

Résumé de l’éditeur : le-cri-nicolas-beuglet
Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre… Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ? Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort… Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !

Mon avis : 
Pour son deuxième roman (je n’ai pas lu le premier), Nicolas Beuglet propose un thriller mené à 100 à l’heure. Inspiré par des faits réels (le lecteur saura découvrir lesquels), Le Cri pose des questions sur la folie des hommes et des scientifiques.
Dans ce roman, les héros devront enquêter sur les conséquences de décisions prises plus de cinquante ans plus tôt.
Le Cri est un thriller indispensable en cette rentrée littéraire.

XO éditions, 496 pages, 19,90 €.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén